22 août 2011

Expo par la Fondation Cartier : Mathématiques, un dépaysement soudain


Une idée de sortie pour cet automne !
La Fondation Cartier pour l’art contemporain propose du 21 octobre 2011 au 19 février 2012 une exposition intitulée « Mathématiques, un dépaysement soudain ». La manifestation, organisée sur mesure en collaboration avec l’Institut des hautes études scientifiques et présentée sous le patronage de l’UNESCO, invite des acteurs du monde de l’art et des scientifiques à nous ouvrir les portes des mathématiques.

Six chercheurs d’horizon différents ont été invités pour présenter cette science et la rendre accessible. Sir Michael Atiyah, Alain Connes, Nicole El Karoui, Mikhaïl Gromov, Cédric Villani et Don Zagier transforment la pensée et les théories mathématiques en une expérience sensible avec notamment les œuvres de Raymond Depardon et Claudine Nougaret, David Lynch, Hiroshi Sugimoto, Patti Smith. Avec ce dialogue entre les artistes et les scientifiques, la Fondation Cartier fait le pari de donner aux visiteurs l’esthétique mathématique.
Un catalogue mêlant textes, questionnaires et portraits accompagnera l’exposition qui a été placée sous le commissariat du mathématicien Jean-Pierre Bourguignon, de l’astrophysicien Michel Cassé et d’Hervé Chandès, directeur général de la Fondation Cartier pour l’art contemporain.


Source : Art Media Agency

20 août 2011

Un plan "Tolérance zéro" contre la fraude au bac ?

Dépêche AFP du jour

PARIS — Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel veut mettre en place un plan "tolérance zéro" contre la fraude au baccalauréat après l'affaire des fuites qui a entaché une épreuve de mathématiques en juin, a-t-il annoncé dans le Journal du dimanche à paraître dimanche
"La sécurisation du baccalauréat est aujourd'hui, je le reconnais, insuffisante. Désormais, je m'y engage, ce sera une priorité absolue", assure le ministre, dont le plan sera financé à moyens constants.
M. Chatel veut notamment établir un "diagnostic local de sécurité" des lieux d'examen dans chaque rectorat afin de "remédier aux failles" et souhaite qu'une "charte de déontologie" soit remise aux personnels qui ont accès aux sujets du bac.
Le 20 juin, à la veille de l'épreuve de mathématiques du bac S, la photographie d'un des quatre exercices soumis aux candidats avait été diffusée sur Internet, provoquant un tollé.
La justice a ouvert une enquête qui a débouché sur la mise en examen de cinq personnes dont la "source" présumée de la fuite, un homme de 52 ans travaillant pour un fournisseur d'équipement pour les imprimeries.
"Je souhaite une tolérance zéro pour les tricheurs", déclare le ministre tout en déplorant qu'un "certain nombre de fraudes" restent à l'heure actuelle impunies et que les sanctions ne soient pas prises plus rapidement.
Le ministre veut par ailleurs mettre en place un "système de veille sur Internet" pour détecter les fuites et les rumeurs et souhaite que "les rumeurs persistantes" soient sanctionnées "si elles sont délibérées".
M. Chatel assure toutefois qu'"il est hors de question de supprimer le bac" pour le remplacer par une évaluation en contrôle continu, moins sujette à de possibles fraudes.
"C'est une épreuve quasi initiatique qui vient couronner plus de dix ans d'études", explique le ministre, qui annonce qu'il ouvrira à la rentrée des discussions avec les parents d'élèves et les syndicats sur d'éventuelles "évolutions" à apporter au baccalauréat.
Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.

19 août 2011

Radio : Cahiers de vacances ; Pi, un nombre univers ?

 C'est Anne-France qui m'a soumis l'idée l'article du jour, merci !

Installez-vous dans votre hamac avec un verre de Pulco ("fait trop chaud pour travailler") et un ordi ou tout autre bidule connecté à Internet et écoutez-moi cette petite chronique radio sur le nombre Pi

C'est une émission d'Europe 1 intitulée Cahiers de vacances et présentée par Benjamin Petrover. 
Elle commence par un petit micro-trottoir qui peut faire rire ou pleurer les profs de maths, c'est selon le caractère de chacun...
Attention, la chronique parle de "nombre naturel", de "chiffre naturel", non pas au sens d'entier naturel (entiers positifs 0 ; 1 ; 2 ; 3 etc.) mais au sens de nombre qu'on rencontre sans l'avoir cherché, émanant de la nature en quelque sorte.

Il est également question de "nombre univers" ; c'est-à-dire que Pi serait un nombre dans lequel on peut trouver n'importe quelle succession de chiffres de longueur finie, pour une base donnée.

17 août 2011

Nombre du jour : 17 !

Cet article est un petit clin d’œil de bienvenue à ma toute première nièce, née cette nuit du 17 août:-)
J'ai dit à ma soeur "17 c'est vraiment un nombre très moche, il ne faut pas que le bébé naisse aujourd'hui" et elle m'a rétorqué "C'est un nombre premier". Je vous jure, c'est elle qui a commencé !
Voyons voir ce que le nombre 17 a dans le ventre !

17 est un nombre 1er. C'est estimable en soi, et on peut même dire qu'il est sexy avec le nombre premier 11, qui -vous l'aviez évidemment remarqué- est la fin de la date de naissance 17/08/11. De plus, 11 est la transcription de 17 dans le système hexadécimal (base 16).

17 s'écrit 10001 en binaire. C'est vachement mieux que les 101 Dalmatiens et les 1001 Nuits !

17 c'est le nombre de groupes de symétries planes. C'est ce qui sert aux pavages dans un espace à deux dimensions.

17 est la somme de deux carrés. C'est un jeu d'enfant pour Le Nain de retrouver lesquels.

17 est la somme de quatre nombres premiers. C'est un jeu d'enfant pour RuBisCO de retrouver lesquels.

17 est le plus petit nombre ayant quatre décompositions en somme de 3 nombres premiers. C'est un jeu d'enfant pour Zo de retrouver lesquels.

17 joue le rôle de l’hypoténuse dans un triplet pythagoricien. C'est une jeu d'enfant pour Kamaradclimber de trouver les valeurs de a et b dans cette égalité : 17² = a² + b².

17 est un nombre de Fermat. C'est-a-dire un nombre premier qui s'écrit d'une manière spéciale : F2 = 17 = 222+1. Et ma nièce est née le même jour que Pierre de Fermat dont nous parlions hier, coïncidence sympa, non ?

17 est le nombre de côtés d'un heptadécagone. Ce polygone est constructible à la règle et au compas, c'est un petit Gauss de 19 ans qui en a donné la démonstration le premier. Je vous fais grâce des 64 étapes de construction et je remercie Wikimédia pour sa précieuse collaboration :


Enfin, 17 est le numéro de téléphone de l'oncle de ma nièce. Comprenne qui peut.

Logo Google : Pierre de Fermat !

Aujourd'hui, Google met à l'honneur Pierre de Fermat en proposant cet amusant logo.
Dans l'accueil classique de Google, lorsqu'on passe la souris sur l'image, l'étiquette affiche :
J'ai trouvé une merveilleuse démonstration pour cette proposition, mais ce Doodle est trop étroit pour la contenir.

Cela fait évidemment référence à la phrase attribuée à Fermat en 1659 : « J’ai trouvé une merveilleuse démonstration de cette proposition, mais la marge est trop étroite pour la contenir.  » en commentaire de la proposition :
« Il n'existe pas d'ensemble d'entiers strictement positifs x, y, z vérifiant l'équation 
x^n + y^n = z^n\,\! 
lorsque n est un entier tel que n>2. »

C'est finalement Andrew Wiles qui démontra le dernier théorème de Fermat en 1993 !

Concours BD-maths du CNRS : plus que 2 jours pour voter


39 BD sur les maths ont été réalisées par les participants au concours lancé le 23 mars dernier su le site Image des maths du CNRS.
Différents styles, différents formats, différentes intrigues et touches d'humour... C'est à VOUS de jouer en votant jusqu'au 20 août 2011 pour votre BD préférée.

16 août 2011

Les mathématiques appliquées à la gestion du trafic routier


Comment les mathématiques contribuent-elles à la gestion du trafic routier et piéton ? Paola Goatin l'explique dans un podcast audio.
Quel conducteur ne s'est jamais retrouvé coincé dans un bouchon interminable, n'ayant d'autre choix que de prendre son mal en patience ? Pour remédier à ces problèmes d'engorgement et mieux gérer la circulation routière et piétonne, les scientifiques mettent au point des outils basés sur la modélisation. Comme nous l'explique Paola Goatin, il s'agit de modéliser l'évolution de la densité de voitures ou de piétons dans le temps et l'espace. Et pour établir ces modèles, certains chercheurs utilisent les équations aux dérivées partielles, des équations qui permettent de décrire des phénomènes physiques comme la dynamique des gaz ou l'écoulement de fluides.
Comment les mathématiciens procèdent-ils concrètement ? En fait, la densité des véhicules le long d’une route peut être représentée par une fonction de deux variables, x la position au long de la route et t le temps. La densité des véhicules évolue en effet dans le temps, mais aussi le long de la route. Un modèle devant rendre compte de ces évolutions met en œuvre des équations aux dérivées partielles qui peuvent être résolues numériquement sur un ordinateur. Il est ainsi possible, à travers ces simulations, d’étudier l’impact des stratégies de régulation des flux de circulation. De façon similaire, une foule peut être représentée par une fonction de trois variables, qui relie sa densité à chaque point du plan donné par ses deux coordonnées x et y, ainsi qu’au temps t.
Dans cet entretien, Paola Goatin nous présente, à travers les applications concrètes de ses travaux en gestion de trafic et plus largement en architecture et en urbanisme, les problèmes mathématiques soulevés par son
approche.
Source : Interstices
 (à écouter dans les bouchons de retour de vacances...)

15 août 2011

Chanson : Si et seulement si (CQFD)

Une petite chanson sentimentale pour ce lundi de vacances,
un peu fleur bleue, un peu mathématique...

11 août 2011

L'inconnu du Metro : portrait d'un prof de maths

Aujourd'hui, c'est Nicole qui attire notre attention sur un portrait. L'auteur de cette chronique dresse tous les jours le portrait d'une personne inconnue rencontrée dans le métro.


ÉDOUARD  (par Marie Dinkle)
Une de mes rencontres préférées depuis un petit moment. Edouard a de la craie sur son costume, après une matinée à enseigner les maths à ses élèves de secondes, il part maintenant exercer son deuxième métier: ingénieur technique chez France Telecom. En fait, Edouard, 57 ans, est prof remplaçant pour des élèves de 3ème et de seconde. Il aime beaucoup enseigner et trouve ses élèves « adorables ». D’ailleurs quand sa journée se termine il continue sa mission avec ses enfants. Père de 5 enfants, il consacre 3h00 par jour, week end compris à faire travailler les trois derniers. Je hurle à l’esclavage mais il rit et me dit que c’est la seule façon d’être parmi les premiers et que ses deux aînés sont ingénieurs en informatique. Sa femme qui a un niveau CAP ne peut pas vraiment aider aux devoirs, alors c’est en réalité son troisième boulot. Il est arrivé du Cambodge en 1973, pendant de longues années, il a bossé dans un restaurant en suivant les cours du soir jusqu’à l’obtention du niveau d’ingénieur. Aujourd’hui, quand il a un peu de temps libre il lit… des bouquins de maths! Et aujourd’hui Edouard a un message très beau à nous faire passer: « Aimez vos enfants, il faut beaucoup s’en occuper, les éduquer pour qu’ils deviennent des gens biens et des bons citoyens ». Merci Edouard !

10 août 2011

9 août 2011

Sucres tangents

L'autre jour avant de boire ma tisane, j'ai pensé à vous en ouvrant la boîte de sucres.
Ce sont des cylindres rangés bien sagement :

J'avais posté il y a quelques temps d'autres cercles tangents, avec la définition 

8 août 2011

Bat-équation !

En souvenir de ces mercredis matin où nous regardions le héros de Gotham-City, à la voix rauque...


Voici la Bat-Courbe dessinée par ElJj :

 Pour tout savoir sur la Bat-Equation de chacun de ces morceaux colorés, et même plus, rendez visite à l'ami des Choux Romanesco et des Vache-qui-rit !

7 août 2011

Autre temps, autres moeurs

Notre Missmath préférée, depuis son Québec, nous rappelle les règles draconiennes imposées aux institutrices dans des temps reculés.
C'est bien pire que l'interdiction des portables pour les élèves... Courage Boulie !